Challans – L’Ecole des femmes de Molière par la Compagnie Viva

Au programme du théâtre le Marais ce jeudi 1er décembre : l’Ecole des femmes de Molière, revisitée par la compagnie Viva, d’Anthony Magnier (1). Petit détail, cette compagnie est basée dans les Yvelines, et précisément à Versailles, seconde patrie de Jean-Baptiste Poquelin, alias Molière.

« L’École des femmes est la pièce qui le rendra célèbre, » rappelle la Cie Viva. Molière livre ici sa première grande œuvre, « pleine de cynisme, d’âpreté, » et d’humour, de farce bien sûr. Sans gratuité, car derrière tout cela, « il mène une profonde réflexion sur la condition féminine. » Un sujet toujours d’actualité, et pour Anthony Magnier, « en ces temps de questionnement sociétal, comment ne pas se saisir de cette pièce qui a pour épicentre la relation homme-femme ? »

En résumé

Monsieur de la Souche, de son petit nom Arnolphe, « prétend qu’une femme ne peut être sage et vertueuse qu’autant qu’elle est ignorante et niaise. Aussi, pour avoir une épouse à son goût, il fait élever sa jeune pupille Agnès au fond de sa maison, sous la garde d’un valet et d’une servante aussi niais qu’elle, » Alain et Georgette.

« Mais Agnès se fatigue bientôt de l’isolement où on la retient. S’étant mise un jour à la fenêtre, elle aperçoit un beau jeune homme qui la salue. Elle qui ignore tout, jusqu’aux plus simples convenances, rend ce salut… et se laisse prendre au bel air et aux belles paroles du jeune Horace. Le pauvre Arnolphe finit par faire pitié, tant il est puni de son système d’éducation… »

Avec Eva Dumont ou Agathe Boudrieres, Victorien Robert ou Matthieu Hornuss, Mickael Fasulo Pro – Adaptation, mise en scène, scénographie : Anthony Magnier.

(1) D’abord formé à la Commedia dell’arte, Anthony Magnier est comédien, metteur en scène de théâtre et d’opéra, spécialisé dans le théâtre de répertoire – Molière, Shakespeare, Feydeau…


L’Ecole des femmes de Molière : théâtre Le Marais, Challans, jeudi 1er décembre à 20 h 30 – tout public – tarifs de 7 à 16 euros – Réservations : cliquer ici.


© Les Nouvelles de Challans, 26 novembre 2022 – Didier LE BORNEC

(Vérifiez le format pour les photos)