Challans – La Foire des Minées du Moyen âge au Rock and roll

Après son inauguration, ce vendredi 9 septembre à 17 h (1), la 68e Foire des Minées se tiendra jusqu’au mardi 13 septembre entre la place Victor Charbonnel et la prairie des Salles Louis-Claude Roux, sur 5 hectares. Le thème 2022 : les « années Rock and roll, » de 1960 à 1970.
Cette foire exposition, sous sa forme moderne, a lieu
chaque année à la rentrée depuis 1953, avec une seule interruption : interdite en 2020 pour cause de virus, mais ce rendez-vous, avant l’automne, remonte au moins au Moyen âge.

(1) Ruban coupé par Augusto Airoldi, maire de Saronno, ville jumelle de Challans.

Minage et mesurage

La Foire des Minées tire son nom de cette époque reculée. Avant de se tenir place du Champ de Foire et à présent place Victor Charbonnel, ces grandes manifestations avaient lieu autour de notre rue des Minées, laquelle se trouvait en plein champs. C’était aussi jadis l’endroit du minage. Ce mot, pour le Dictionnaire universel de Furetière (1690), signifie « droit Seigneurial que le Roy & les Seigneurs prennent pour le mesurage des grains sur chaque mine de bled, d’avoine, &c. » (la mine de blé est une ancienne mesure agraire). Et l’Encyclopédie de Diderot dit de même : « … droit que le seigneur perçoit dans les marchés sur chaque mine de grain pour le mesurage qui en est fait par ses préposés (…) Quelquefois minage est pris pour redevance en grain… » Challans dépendait autrefois de la seigneurie de Commequiers.

La foire des « Minés » – photo d’Adeline Boutain (1862-1946)
La Foire Notre-Dame

Un témoignage du début du XIXe siècle donne une idée de l’énorme succès que rencontrait, sur cet ancien minage, la Foire de Notre-Dame, ou première Foire des Minées. En 1806, le maire de Challans écrivait : « Figurez-vous plus de 250 charrettes qui arrivent à la fois de toutes les communes du bocage, chargées de bois de charpente, de planches de toutes espèces, de barons pour la fermeture des prés, de cordes, ouvrages de charronnages, bois de chauffage, coffres, armoires et autres meubles… » Tout cela côté vendeurs ! Et côté acheteurs : « le même nombre de véhicules » venant puis repartant « de toutes parties du Marais et de l’Isle de Bouin pour emporter ces bois, meubles et autres choses (…) C’est à cette foire qu’ils s’approvisionnent pour toute l’année… »

Sans oublier bien sûr le ravitaillement en oignons, « d’Soulanne, les pus bias do maro ! »

« Combais la gliaie ? – Tiainze sous. Le sont bès sannès et bès bans – O l’est raide cher. – Tiais do s’mis d’Soulanne, les pus bias do maro ! » – photo d’Adeline Boutain (1862-1946)

Cette Foire de Notre-Dame a pratiquement disparu après la Seconde guerre mondiale, explique Erick Croizé dans l’ouvrage Challans pour les curieux. Mais en 1953, donc, « des commerçants et artisans décidèrent de ressusciter ce rendez-vous en le transformant en foire commerciale. Le marquis François Boux de Casson en fut le président fondateur. » Il fut également décidé de quitter le Champ de Foire pour se transporter à la Noue…


Sources : Shenov (Société d’Histoire et d’Études du Nord-Ouest Vendée) ; Archives de la Vendée ; recherches LNC.


Foire des Minées 2022 : du vendredi 9 (de 14 h à 20 h) au mardi 13 septembre (chaque jour de 9 h à 20 h). Place Victor Charbonnel et prairie des Salles Louis-Claude Roux. Entrée gratuite le vendredi et le mardi, payante du samedi au lundi : 3.50 euros (sauf pour les moins de 16 ans). Fête foraine : rue des Plantes. Spectacle « pyromélodique » de Jacques Couturier : mardi 13 septembre à 22 h dans la prairie (gratuit).

Tout le programme sur le site de la Foire des Minées.


© Les Nouvelles de Challans, 6 septembre 2022 – © Didier LE BORNEC

(Vérifiez le format pour les photos)