Parler les lieux : des distinctions pour trois auteurs

Créée en 2017 à Saint-Jean-de-Monts, en partenariat avec l’Université permanente de Nantes et le Studio théâtre, Parler les lieux est une association littéraire pédagogique, une maison d’édition à l’ancienne, avec conseils, accompagnement des auteurs, travail avec les libraires… Pour son président, Michel Sansier, « L’idée qui bouillonnait à notre origine était d’être un tremplin, ou tout au moins un marchepied. » Et après quelques années, au fil des concours littéraires, « peut-être commençons-nous à toucher en partie notre objectif. »

Trois auteurs primés

Car « ce dernier mois, trois écrivains qui ont participé à notre aventure, et l’ont comme tous les autres enrichie de leurs talents, ont été remarqués et honorés nationalement, » poursuit Michel Sansier. Il s’agit de Sophie Merceron, Jean-Yves Robichon, et Patrick Bedier.

Sophie Merceron a reçu ce 18 octobre le Grand prix littérature dramatique jeunesse d’Artcena, pour « Manger un phoque, » édité par l’École des Loisirs. « Sophie est l’une de nos premières lauréates pour son récit La Rouille, publié et enregistré dans Les Contes du Moulin de Rairé en 2017. » Elle a également obtenu en 2020 la Bourse d’aide à l’écriture Beaumarchais / SACD, ; puis tout dernièrement celle du Centre national du livre. D’autre part, sa pièce Nebraska, écrite en résidence au Centre national des écritures du spectacle, à Villeneuve-lez-Avignon, « est annoncée en 2023 au Lieu Unique de Nantes, dans une mise en scène de Guillaume Bariou. » Enfin, en janvier 2022, Sophie Merceron sera l’auteure invitée par Tbilissi (Géorgie), ville élue capitale mondiale du livre 2021 par l’UNESCO.

Jean-Yves Robichon

En résumé : « Jean-Yves Robichon fait la joie des grands et des petits chez Short édition jeunesse. Après son ouvrage Les Nouvelles de la photographie, chez l’Harmattan – livre de Noël 2019 pour Paris Match, – Jean-Yves a été publié en 2021 dans la revue de la Nouvelle rue Saint Ambroise avec La plage de Scheveningen. » Avant cela, « en novembre 2020, Harfang, un des initiateurs du Prix de la nouvelle d’Angers, lui avait accordé celui de la Mini nouvelle de l’année pour Une reconnaissance du milieu, et l’avait publié dans sa revue l’Agneau mystique. Jean Yves a commencé chez Parler les Lieux en 2019, et a été trois fois lauréat : en 2019 dans Les contes du feu de Grosse terre, avec La nuit des trois mystères ; en 2020 dans Les contes du château de Commequiers, avec Blanche biche, et en 2021 dans Les contes des templiers de Coudrie, avec Rose et Loup. »

Patrick Bedier

Patrick Bedier, quant à lui, est l’auteur de quatre romans : La Revanche des Malinois (2007) ; Les Fleurs de nos mensonges (2014) ; Izya (2016) ; et enfin Les Plumes de l’albatros (2019). Ce dernier ouvrage est un polar en hommage au golf. Patrick Bedier fut « lauréat des Nocturnes à la Villa Grosse terre en juin 2019, pour son conte Hymne à la Vie. » Après son dernier roman, « il est devenu co-fondateur du Grand prix littéraire du golf. »


© Les Nouvelles de Challans – Didier LE BORNEC avec Michel SANSIER

%d blogueurs aiment cette page :