Météo – Le Sahara s’invite dans le ciel… et sur terre

Les voitures couvertes de sable au matin, une lumière jaune ensuite, irréelle, et persistante : le sable du Sahara s’est invité depuis cette nuit sur Challans, toute la région, tout le pays. Un phénomène de moins en moins rare. 

Et un « mécanisme bien connu, » pour Guillaume Séchet du site meteo-villes.com :

« Quand une dépression atlantique plonge vers le sud et se positionne sur la péninsule ibérique, un fort vent de sud à sud-est peut se lever sur le Maghreb, soulevant alors d’importantes quantités de poussières de sable en provenance du Sahara. Si le vent est suffisamment persistant et fort entre ces secteurs et la France, ces poussières sont alors advectées (1) directement vers nos régions. Elles peuvent modifier la couleur du ciel et engendrer des dépôts au sol si des précipitations sont observées. »

(1) Advection : « déplacement horizontal d’une masse d’air atmosphérique » (dictionnaire Larousse).

Rien de grave apparemment, même si pour certaines personnes cela ajoutait à l’ambiance anxiogène de ces dernières années. Et c’était l’occasion de prendre de belles photos d’une nature d’apparence surnaturelle.

Des taches solaires visibles à l’oeil nu

L’opportunité également de photographier le Soleil sous un « jour » particulier – avec précautions !

Et même d’apercevoir des taches solaires (2), ce qui s’observe rarement à l’œil nu ou avec un simple appareil photo, il faut d’ordinaire un télescope et des filtres…

(2) Ces taches « sont dues à l’émergence, au niveau de la photosphère, de boucles de champ magnétique… » Encyclopédia Universalis


© Les Nouvelles de Challans, mardi 15 mars 2022 – Didier LE BORNEC

(Vérifiez le format pour les photos)