Histoire récente – Les fresques disparues de la Maison des arts

Depuis l’été 2000, et durant une quinzaine d’années, deux fresques ont orné les murs de la Maison des arts de Challans. Elles étaient devenues indissociables de l’établissement, elles en faisaient l’originalité, mais elles n’ont pas été sauvegardées lorsqu’il a fallu restaurer les murs fissurés.

Inauguration des fresques en octobre 2000 (article et photo de Delphine Guérin – Vendée-matin)
Depuis sept ans, les murs sont redevenus blancs – sauf au coucher du Soleil…

Ces fresques avaient été inaugurées le 23 novembre 2000, deux ans après l’ouverture de la Maison des arts. Elles étaient l’œuvre de François Bideaux, responsable et professeur de l’Atelier ma gomme, lequel s’était inspiré d’esquisses réalisées par ses jeunes élèves. Le peintre Jean-Claude Artaud l’avait assisté pour la réalisation, ainsi que des élèves du groupe adultes : deux mois et demi de travail. L’Atelier ma gomme – arts plastiques – figurait alors parmi les cinq associations accueillies par la Maison… des arts : avec Jazzy danse, les OPS danse, l’harmonie Sainte-Cécile et la chorale Alternance, en plus de l’école de musique. Aussi, François Bideaux avait souhaité symboliser toutes ces activités ; une clef de sol géante d’un côté, et de l’autre « Ondine, » l’élément commun à tous ces arts : « le rythme et les ondulations. »

Maison des arts de Challans
« Ondine » ondoyait sur la façade de la Maison des arts (mais ici, en 2011, le mur de béton commençait à se dégrader)

Sources : Shenov (Société d’histoire) ; Delphine Guérin, Vendée matin ; LNC.


© Les Nouvelles de Challans – Didier LE BORNEC

(Vérifiez le format pour les photos)