Presse – Ces articles courts qui en disent long sur la vie d’hier

Faits divers, brèves, informations de quelques lignes remplissaient autrefois les journaux. Les lires aujourd’hui peut faire sourire, rire, surprendre, révolter, mais toutes ces « nouvelles en trois lignes » nous donnent des détails, et nous en disent toujours long sur la vie quotidienne de nos aïeux.

Voici quelques morceaux choisis tirés de la presse locale – la ponctuation est parfois spéciale ; la syntaxe aussi ; mais quelques phrases auraient sans doute plu à Michel Audiard…


Challans
Trouvaille – Mme ***, modiste, rue du Four-Banal, a trouvé une plume de chapeau. La lui réclamer.
L’Étoile de la Vendée, août 1922.

Objets trouvés – Mlle ***, coiffeuse, rue Gobin, a trouvé un billet de banque qu’elle tient à la disposition de la personne qui l’a perdu.
– Le garde champêtre a déposé, au Secrétariat de la mairie, une ceinture en étoffe trouvée accrochée à l’un des poteaux des halles.
– Le jeune *** a trouvé dimanche, sur le champ des courses, un stylo que ses parents tiennent à la disposition du propriétaire.
La Dépêche vendéenne, 21 mai 1933

Remonte – Le dépôt de remonte d’Angers achètera, le jeudi 5 août, à 14 heures, devant la gare, des chevaux de selle de 3 ans, chevaux hongres et juments de demi-sang nés en 1923 (cuirassiers, dragons et artilleurs, selle) et des chevaux de selle et d’attelage de toutes catégories de 4 à 8 ans.
Le Phare, juillet 1926.

(Remonte : service des armées chargé de fournir de nouvelles montures, n.d.l.r.)


Fromentine
En panne – Grande fut la stupéfaction des habitants de notre plage à leur réveil mardi matin de voir celle-ci jalonnée de cageots de pommes de terre.
Les légumes provenaient d’un camion auto en panne sur le passage du Gois qui revenait d’effectuer son chargement dans l’île de Noirmoutier.
La Dépêche vendéenne, 21 mai 1933

Passage du Gois autrefois


Saint-Gervais
Vol d’effets – La dame ***, 32 ans, ménagère, a déclaré à la gendarmerie que dans la nuit du 30 décembre, il lui avait été volé une assez grande quantité d’effets d’habillement qu’elle avait fait étendre par sa servante dans son jardin. Auteur inconnu. La gendarmerie a ouvert une enquête.
La Vendée républicaine, 7 janvier 1911.


Le gendarme Gilbert, héros d’un jour

Challans
Cheval emballé – Le jour de la foire, vers huit heures, un cheval attelé à une carriole s’en venait par l’avenue Biochaud, lorsque, par suite des écarts d’une vache qu’on sortait de détacher, il fut pris de peur et s’emballa.
Le gendarme Gilbert qui se trouvait à une petite distance, acourut aussitôt et, se précipitant à la tête de l’animal que son conducteur n’arrivait plus à maîtriser, il put enfin l’arrêter, après avoir été traîné sur le sol pendant quelques mètres.
Étant donné l’encombrement de la rue et du champ de foire à cette heure, il y aurait eu certainement des accidents à déplorer sans cette courageuse intervention.
La Dépêche vendéenne, 21 mai 1933


Challans
Grande foire des Minées et fête maraîchine du 13 septembre
Le Syndicat d’Initiative de Challans et du pays maraîchins s’est réuni le 4 septembre et a enregistré l’adhésion de 25 commerçants challandais exposant à la foire de Minées, et qui selon le règlement, auront à leur barre un lot de marchandise sacrifiées au prix unique de 5 fr.
Le Petit Vendéen, 13 septembre 1936.


Moutiers-les-Maufaits
Arrestation – C***, originaire du Château-d’Olonne, en flagrant délit de mendicité, a été arrêté.
La Dépêche vendéenne, 21 mai 1933.


Challans
Tapage nocturne – Dans la nuit de lundi à mardi, une bande de jeunes turbulents, qui ne craignaient pas de troubler le sommeil de nos concitoyens, ont cogné, à diverses reprises et avec une extrême violence, à la porte et à la fenêtre d’un immeuble de la rue de Bonne-Fontaine.
Nous croyons prévenir ces exubérants noctambules – dont plusieurs ont été reconnus – qu’à l’avenir ils feront bien de se tenir tranquilles s’ils veulent éviter d’entrer en rapport avec la police.
La Dépêche vendéenne, 30 avril 1933.

Exposition canine – A l’Exposition canine de Niort, notre concitoyen M. Huguet du Lorin a obtenu un premier prix dans la catégorie des bassets vendéens.
Le Phare, juin 1929.

Basset griffon vendéen - gravure

Vol de bicyclette – La gendarmerie recherche un individu qui a dérobé dimanche soir, dans la cour du débit Vrignaud, 4, place des Marronniers, une bicyclette de dame appartenant à Mlle ***, couturière au marché Besson.
Signalement de la machine : marque G.C.A., à l’état neuf, peinte en noir avec deux filets dorés sur les tubes, roue libre, frein sur jante arrière, carter marque Trophée, selle Broffin, pédales caoutchouc, sacoche cuir fauve placée derrière la selle, guidon nickelé, légèrement relevé, avec poignées bois noir, garde-jupe filet noir, vert et mauve, enveloppe Michelin 650 Standard, chambres à air Michelin. Valeur : 390 francs.
L’Echo de la Loire, 29 mai 1924.


Une tradition qui ne date pas d’hier

Saint-Gilles-sur-Vie

(Texte d’origine) Il est entré en ce Port pendant le mois dernier, 5 bâtiments, dont 3 chargés de raisine, planches, fer, charbon de terre, & mottes à brûler, venant de Bourdeaux, Nantes & Meun-sur-Loire ; & 2 à leur lest venant de l’Orient & Brest. Il en est sorti 2 chargés de seigle, sels & cendres de Goëmon, pour Bourdeaux. Ce commerce, comme on le voit, est peu considérable, & selon les apparences il ne le sera pas davantage pendant tout l’hiver.
Affiches de Poitou, Jeûdi 30 Novembre 1780.

Sources : les Archives de la Vendée ; Gallica BNF ; LNC.


© Les Nouvelles de Challans – Didier LE BORNEC

(Vérifiez le format pour les photos)